Adrea
#BienDansMonAssiette
C'est se sentir chaque jour 
 mieux accompagné
Par Mutualité Française
Le 19.12.2017

Des astuces pour profiter des menus festifs et se faire plaisir, sans excès

Est-il vraiment possible de passer cette fin d’année en se faisant plaisir sans pour autant prendre des Kilos que l’on voudra reperdre dès les fêtes de fin d’année passées ! Notre diététicienne, experte Mutualité Française nous donne des astuces.

Les fêtes de fin d’année sont quasiment là. Les magasins regorgent de produits "un peu riches", de friandises et autres chocolats plus tentant les uns que les autres. Pour notre confort digestif, évitons de manger tout et n’importe quoi du 24 décembre au 1er janvier sous prétexte que ce sont les fêtes. Avant et après les fêtes, nous vous conseillons de maintenir des repas équilibrés. Pour vos menus de fêtes, il est préférable de ne pas cumuler les plats trop riches dans un même menu, afin de passer de bons moments. Voici quelques conseils de notre diététicienne experte Mutualité Française.

Certains aliments sont-ils à bannir pendant les fêtes ?

Pour les repas des fêtes de fin d’année, il ne s’agit pas de bannir certains aliments mais plutôt d’éviter l’accumulation de produits riches et donc les excès. Bonne nouvelle, nous pouvons donc manger de tout, mais avec parcimonie.

En termes de menus, il est conseillé d’éviter l’accumulation des plats gras au cours du même repas. Voici un exemple de menu difficile à digérer, qu’il vaut mieux éviter :

  • feuilletés, ou toasts avec du beurre en apéritif
  • foie gras ou escargots en entrée
  • gigot d’agneau avec des pommes dauphines en plat principal
  • plateau de fromages
  • bûche pâtissière en dessert (avec crème au beurre)
  • digestif

Pour les personnes atteintes de diabète, nous vous rappelons qu’il est préférable de manger les produits sucrés en fin de repas plutôt qu’entre les repas. Cela limite les risques d’hyperglycémie. On déguste donc le chocolat en fin de repas plutôt qu’entre les repas ou en plein milieu de la nuit. On peut également alléger en sucre les recettes de dessert.

Pour les personnes avec un fort taux de cholestérol (hypercholestérolémie), si vous souhaitez manger de la mayonnaise et/ou du beurre, avec des fruits de mer par exemple, nous vous invitons à les consommer en petites quantités.

Un menu festif facile à digérer, c’est possible !

Vous souhaitez réaliser un menu de fête relativement équilibré tout en limitant les excès de graisses et de sucres ? Prévoyez vos menus autour des 5 groupes d’aliments : une portion de viandes / poissons / œufs ; une portion de féculents ; une portion de fruits ET de légumes ; un produit laitier ; des matières grasses sans excès. Les fruits peuvent être consommés plus tard dans la nuit ou en salade de fruits frais.

Pour réduire les produits gras, limitez la consommation de viandes et sauces grasses ; pensez à la volaille, aux fruits de mer et au poisson, en fonction de votre budget.

Parmi toutes les possibilités de menus faciles à digérer, nous vous proposons le menu suivant :

  • Terrine de légumes du soleil et coulis de tomate basilic ou coriandre (en individuel si possible)
  • Cassolettes de poisson et saumon fumé avec fondue de blanc de poireaux et rizotto ou Pintade aux champignons et aux châtaignes
  • Plateau de fromages et salade verte à l’huile de noix
  • Café gourmand avec une salade de fruits frais en verrine, une petite boule de sorbet et une mini pâtisserie type mignardise
  • Café/thé à la menthe fraîche avec un chocolat
  • Clémentines pour la nuit

Les boissons alcoolisées sont très caloriques et ralentissent la digestion. Afin de boire moins d’alcool et se prémunir de ses effets secondaires, nous vous donnons quelques astuces : dresser la table avec un verre à eau et un verre à vin. Boire de l’eau plate ou gazeuse tout au long de la soirée et déguster tranquillement votre verre d’alcool. Seule l’eau désaltère ; pensez à mettre une bouteille d’eau plate ou gazeuse sur la table lors de l’apéritif, du repas et pendant la nuit.

Pour réduire les quantités consommées nous pouvons présenter l’apéritif et/ou l’entrée sous forme de verrines ou de cuillères et, dans le même esprit, préparer des mignardises ou des verrines à la place de grosses parts pour le dessert. Nous pouvons également répartir la consommation de produits gras sur deux repas festifs : dessert au chocolat pour Noël et foie gras pour le nouvel An par exemple. Et s’il nous reste une petite faim entre deux repas, gardons une clémentine, une orange ou un autre fruit frais sous la main… pour faire le plein de vitamines C.

Donc oui, il est possible de savourer les repas de fêtes de fin d’année, tout en mangeant équilibré et en gardant la notion de plaisir. Ça redonne le sourire hein !!

Comment faire passer les petits excès des fêtes ?

Malgré tout, cette fin d'année reste une période où nous mangeons plus ; le temps passé à table est long et notre activité quotidienne en est modifiée. Pour se maintenir en forme rien de telle qu’une bonne marche rapide entre deux repas. Il faut savoir qu’il est recommandé aux adultes de pratiquer 30 minutes de marche rapide par jour ; pour les enfants et les adolescents la recommandation est d’une heure de marche rapide par jour (ou équivalent). Nous pouvons aussi chausser les baskets pour faire un petit footing, enfourcher notre vélo pour quelques tours de pédalier, faire une sortie en groupe à la patinoire ou faire un foot dans le jardin. Une belle balade en forêt, c’est également très agréable (profitez-en les chasseurs sont à table !)

Parés pour affronter les fêtes et déguster les délicieux mets (avec parcimonie) que nous aurons préparés ou qui nous seront proposés ?

 

Bonnes fêtes et bonne dégustation à tous !

 

PS : Les fêtes de fin d’année se passent chez vous et c’est la course pour les préparatifs ? Allez donc faire un tour sur cet article : Déléguez les responsabilités pendant le Réveillon et déstressez !

 

Dans la même catégorie

Le 24.04.2019

Avec “De Ferme en Ferme” 2019, (re)découvrez les produits locaux

L’opération “De Ferme en Ferme” c'est la rencontre des amoureux du terroir. On vient en famille rencontrer le voisin agriculteur, découvrir les cultures locales et les animaux de la ferme. Un RDV à ne pas manquer pour mieux connaître l’Agriculture Durable et comprendre le travail des agriculteurs.
Le 22.03.2019

Satiété oui, mais satiété psychologique d’abord ;)

Vous avez remarqué comme certains jours nous avons plus faim que d’autres ? Si on a fait du sport, mais pas seulement. La psychologie intervient AUSSI dans notre assiette et sur notre appétit. C'est ce qu'on appelle la satiété psychologique.
Le 13.12.2018

Les desserts traditionnels de Noël !

Cette année pour Noël, laissez-vous tenter par un autre dessert que notre traditionnelle bûche de Noël, à faire déguster à vos convives ! Mince pie et pudding anglais, cinnamon buns suédois, panettone italien… petit tour d’horizon des desserts de Noël européens.