Adrea
#BienDansMonCorps
C'est se sentir chaque jour 
 mieux accompagné
Par Delphine SANTINI
Le 17.05.2019

À pieds vaillants, rien d’impossible !

Le pédicure met du vernis. Le podologue fait des semelles moches.
Si c’est là tout ce que vous connaissez du pédicure-podologue, heureusement que vous êtes tombé sur cet article ;)

 

“Bon pied, bon oeil” ; “se lever du bon pied” ; “retomber sur ses pieds” ; “de pied ferme”... même avec “sortir les pieds devants” (sic) notre état de santé est souvent lié à la bonne santé de nos pieds. Et c’est là tout l’intérêt d’aller consulter un pédicure-podologue.

Différence entre pédicure et podologue

C’est très souvent une seule et même personne qui est pédicure-podologue. Difficile donc, de faire la différence entre ces deux spécialités médicales !

Elles sont toutes les deux exercées par des professionnels ayant pour spécialité les troubles des pieds, mais qui ne sont pas reconnus comme médecins. C’est d’ailleurs souvent un point commun pour ces métiers liés au bien-être et à la médecine douce, comme l'auriculothérapie.

Quel est le rôle du podologue et celui du pédicure ?

  • que fait le podologue ? Il va davantage s’attacher à corriger les défauts de position du pied, notamment grâce aux semelles orthopédiques, ou “semelles de stimulation” pour les enfants. Il intervient sur des pathologies médicales ayant un impact sur la santé de vos pieds. Si vous souffrez de diabète, par exemple, cela peut impacter votre vue, mais aussi vos pieds, en causant des déséquilibres, une perte de sensibilité nerveuse, une mauvaise posture, des problèmes d’ongles et d’irrigation sanguine des orteils…

  • Le pédicure, lui, mise plus sur l’esthétique et le confort au quotidien. Il traitera les “clous”, cors, durillons et autres callosités qui vous gênent, ongles abîmés…

Une visite chez le pédicure est un traitement considéré comme esthétique pour la Sécurité Sociale. Il peut pourtant vous apporter tellement de bénéfices ! N’hésitez pas à le consulter si vous avez régulièrement mal aux pieds. C’était mon cas : porter des chaussures à talons devenait vraiment gênant, voire douloureux.

Alors je suis allé consulter un pédicure, pour faire un “état des lieux” et mettre fin à ces petits soucis du quotidien.

Comment se passe une visite chez le pédicure ?

Je vais vous expliquer comment se déroule un rendez-vous pour faire une pédicure : et oui, c’est le pied !

Les délais pour obtenir un rendez-vous ne sont pas aberrants. Déjà, c’est un bon point. Demandez autour de vous, une de vos collègues ou amies a déjà probablement consulté quelqu’un qu’elle pourra vous recommander. Il se trouve que ce sont surtout les dames qui prennent soin de leurs pieds. Peut-être parce que l’on restreint la pédicure aux soins esthétiques et à la pose de vernis à ongle ? C’est une idée reçue.

J’ai particulièrement apprécié tous les gestes d’hygiène : tissu pour recueillir les peaux, gants à usage unique, matériel nettoyé par ultra-sons, etc. C’est certain, on est plus près de la séance médicale que du vieil institut cracra !

La pédicure ne fait pas de pose de vernis – je le sais, j’ai demandé... – alors messieurs, osez franchir la porte, vous ne serez pas déçus.

Tout d'abord, elle nettoie avec un outil de polissage toutes les peaux mortes, en insistant sur les surfaces de frottement (extérieur de la plante du pied, talon…).

Elle s’occupe ensuite des ongles de pieds qu’elle nettoie – avec un outil qui ressemble à la fraise du dentiste – : coupe des ongles, des cuticules, limage et polissage de la surface des ongles. Elle termine par un léger massage avec une crème hydratante.

En général, une séance dure 30 minutes, voire 45 mn. Un peu plus si vous vous endormez ;) S’il ne s’agit que d’un entretien, une visite chez le pédicure-podologue par an devrait suffir.

On ressent immédiatement les bienfaits de la séance. La sensation de confort et de détente est vraiment agréable !

Remboursement des actes de pédicure et de podologie

Tout d’abord, sachez qu’en moyenne le coût d’une consultation chez un podologue conventionné est de 27 euros. Idem pour un pédicure.

1. Remboursement total par le Régime Obligatoire

Dans certains cas, la Sécurité Sociale rembourse entièrement la consultation d’un podologue.

Si vous souffrez de diabète, par exemple, on est dans le cas d’un traitement médical pour une maladie chronique qui vise à éviter les complications. Il s’agit d’une affection de longue durée (ALD) : le remboursement des frais de podologue est intégral à hauteur de :

  • 4 séances /an de podologie chez les patients de grade 2

  • 6 séances /an de podologie chez les patients de grade 3

2. Remboursement partiel par le Régime Obligatoire

Dans d’autres cas, le patient n’est pas exonéré du ticket modérateur : le Régime Obligatoire remboursera seulement une partie des frais, et votre mutuelle qui prendra en charge les 40 % restants.

  • Si c’est votre médecin traitant qui vous envoie chez un podologue conventionné de secteur 1, la Sécurité Sociale prendra en charge 60% de la consultation. Donc 16,20 € sur les 27 € de consultation. Idem si vous y êtes envoyé par votre rhumatologue ou encore votre angiologue, puisque vous êtes dans le cadre du parcours de soins coordonnés.
    La mutuelle remboursera la somme restante (sauf la participation forfaitaire de 1€) soit 9,80€.

  • A condition que vous ayez une ordonnance, le remboursement des semelles orthopédiques est de 14,43 € par semelle. Soit 28,86 € pour une paire taille adulte (pour les enfants c’est un tout petit peu moins cher). Le remboursement est effectué sur la base du taux fixe de 60% de la base Sécurité Sociale.
    La mutuelle vous remboursera tout ou partie du reste à charge. Pour connaître le montant du remboursement auquel vous avez droit, vérifiez le poste de remboursement “Prothèses, Acoustique, Appareillage” sur votre fiche de garantie (disponible sur votre espace Adhérent ADREA Mutuelle).

3. Remboursement complémentaire par la mutuelle

En revanche, aucun remboursement de pédicurie n’est possible par la Sécurité Sociale pour des soins purement esthétiques. Et c’est ici qu’un contrat de santé ADREA Mutuelle peut vous aider.

N’oubliez pas de demander une facture. Et selon votre niveau de garantie, demandez un remboursement en le faisant passer sur votre forfait médecine douce. Certains de nos contrats prévoient en effet un forfait annuel (jusqu’à 120 €), sur lequel vous pouvez vous faire rembourser vos frais de pédicure !

 

Delphine SANTINI

  

  

 

Dans la même catégorie

Le 02.05.2019

Sports adaptés, sports pour tous !

En sport, chacun se dépasse. En fauteuil, ou sur des jambes valides, les efforts ne sont pas les mêmes. Découvrez à quels handisports vous pouvez vous initier.
Le 28.03.2019

Être une fille à la salle de muscu : 3 conseils pour ne plus avoir peur

Mesdames, ne craignez pas les haltères ou les machines de la salle de muscu : ça fait aussi partie de votre abonnement à la salle de gym ! On vous donne les clés pour ne plus avoir peur d’y aller.
Le 28.02.2019

Nutritionniste ou diététicienne : comment choisir ?

Faire appel aux médecines douces pour changer ses habitudes alimentaires est une piste attractive. Mais que choisir entre consultation de nutritionniste ou diététicienne?