Adrea
#BienDansMaTête
C'est se sentir chaque jour 
 mieux accompagné
Par Caroline BECAMEL
Le 22.03.2018

Le hygge, le bonheur à la danoise

Le “hygge”, serait-il le secret du bonheur des Danois ? Le bonheur, vaste sujet, mais qui n’y aspire pas ? Avec le “hygge”, les Danois nous montrent que cet état d’esprit est finalement à la portée de tous. Il faut juste se donner la possibilité de le vivre. Ce sont des moments qui ne s’achètent pas et ça, ça n’a pas de prix !

Le Danemark est arrivé premier, pendant 4 années consécutives, au classement des pays les plus heureux (rapport annuel des Nations Unies sur le bonheur dans le monde), alors que le taux d’imposition est plus important qu’en France et il y a seulement une à deux heures d’ensoleillement par jour durant leur long hiver, Mais comment font-ils ?

Vous avez dit quoi ? Le hygge ?

Hygga, hugueu, houga… mais comment dit-on ? Le Danois Meik Wiking, directeur de l’Institut de recherche sur le bonheur à Copenhague écrit dans son Livre du   hygge : “votre façon de prononcer et même d’écrire “hygge” n’a pas la moindre importance. Pour paraphraser l’un des plus grands philosophes de notre temps, Winnie l’Ourson, quand on lui demande comment épeler une émotion : ça ne s’épelle pas, ça se vit.” J’aime bien l’idée, pas vous ?

Perçons leur secret du bonheur

Le mot “hygge” ne vient pas du danois mais du norvégien et signifie quelque chose comme le bien-être. Haha, ils ont piqué l’idée chez leur voisin ! Bon, ça veut dire aussi que les pays scandinaves auraient une plus jolie philosophie de vie que nous !? Est-ce que ce concept ne se rapprocherait pas de ce que l'on appelle le cocooning ?

Alors comment définir le “hygge” ? C’est un état d’esprit, c’est prendre conscience et profiter à leur juste valeur des petits plaisirs de la vie. Des petits bonheurs qui ne s’achètent pas, qui éveillent nos sens. On crée une atmosphère jolie et intime. Un art de vivre qui permet de rester positif pendant les longs mois d’hiver. C’est par exemple, regarder et profiter de ce qui nous entoure, se blottir contre nos enfants en leur racontant une histoire, une bonne rigolade avec ses collègues de travail, un petit repas mitonné avec plaisir...  

Au Danemark, la haute saison du “hygge” c’est à Noël où tous les ingrédients sont réunis : une ambiance chaleureuse, des bougies partout, des moments conviviaux entre amis, en famille… − moi qui adore Noël, je devrais penser à y aller à cette période ! − Mais en été, le “hygge" n’est pas pour autant délaissé. Ça peut-être un pique-nique au parc, un concert en plein air, une promenade à vélo….

Ça se crée comment un moment hygge ?

Vous pouvez vous créer votre moment “hygge” à l’aide d’objets cocooning comme des coussins, des tissus tout doux.  L’accessoire par excellence du “hygge” c’est la bougie. Les Danois en brûleraient environ 6 kg par an. Elle crée une ambiance chaleureuse, douce, donc propice au bien-être. Mais on n’utilise pas de bougie parfumée dont l’odeur est artificielle. Chez soi, on se crée un petit coin “hygge” avec des coussins moelleux, on y ajoute une fausse peau de mouton... On crée un endroit joli et confortable où on a envie de venir y prendre son temps. Une pièce indispensable de notre garde robe, c’est la chaussette. Attention, pas n’importe laquelle : bien épaisse, bien chaude. Colorée ou pas, à vous de voir !

Quelques exemples de moments “hygge” :

  • apprécier un bon repas en famille,

  • observer un coucher de soleil au bord de la mer,

  • faire une promenade en forêt à observer, sentir et écouter la nature,  

  • lire un livre bien au chaud sous des couvertures toutes douces à côté de son amoureux•se,

  • faire une séance de méditation de pleine conscience en extérieur à l’arrivée des beaux jours et sentir les premiers rayons chaud du soleil,

  • regarder un feu de cheminée et écouter le crépitement du bois, etc.

Alors les moments qui ne sont pas “hygge”, vous l’avez deviné ce sont : les lumières des néons, les plats industriels, ne pas faire confiance aux autres, se dépêcher...

Comment prendre conscience de ce bonheur ?

Pour être “hygge”, il faut faire attention aux détails et les apprécier, écouter et libérer nos sens. Si vous aimez écrire, pourquoi ne pas le faire dans un journal et en cas de coup de mou, revivre ces instants de douceur ?

Si vous avez des enfants, vous pouvez leurs proposer de partager un temps où chacun raconte son ou ses petits plaisirs de la journée, une occasion d’échange supplémentaire avec nos petits loups !

Nous, on a créé une boîte à petits bonheurs : toutes les semaines on écrit sur un bout de papier un ou plusieurs moments “hygge”. En fin d’année, on ouvre la boîte et on relit tous nos beaux moments du quotidien !

 

Alors convaincu•e de l’importance de se créer des petits plaisirs de la vie et d’en profiter ?

Dites-nous quels sont vos moments “hygge” ?

 

Caroline Becamel

Dans la même catégorie

Le 05.07.2019

Le gribouillage comme art thérapie : le doodling

Dès que vous êtes au téléphone, vous gribouillez systématiquement tous les bouts de papiers qui sont à votre portée ? Sans le savoir vous "doodlez" et enregistrez plein d'informations !
Le 29.05.2019

Je suis une mère courage, une mère coupable…

Comment aider son enfant à être heureux ? Épanoui ? Et si vous commenciez par vous faire confiance et que vous arrêtiez de vous rendre coupable ?
Le 18.04.2019

Avez-vous testé l’auriculothérapie ?

Maigrir, arrêter de fumer, relâcher la pression : les bienfaits de l’auriculothérapie sont nombreux. On vous dit tout sur cette médecine.