Adrea
#BienDansMonAssiette
C'est se sentir chaque jour 
 mieux accompagné
Par Mutualité Française
Le 25.10.2017

Le saviez-vous ? Nous pouvons encore consommer les yaourts jusqu’à 3 semaines après la DLC

Combien de temps pouvons-nous consommer les yaourts après la DLC ? C’est une bonne question… qui fait régulièrement débat dans les ménages. Pour vous amener une réponse, l’association 60 millions de consommateurs a pratiqué des tests jusqu’à 3 semaines après la date limite de consommation (DLC) indiquée sur des yaourts.

Si vous aussi, vous vous forcez à manger le pack de yaourts familial, matin, midi, soir pour l’écouler avant la date de péremption parce que vos loupiots ont tout à coup décidé qu’ils n’en voulaient plus… bonne nouvelle !

Les fabricants appliquent un délai à partir de la date de fabrication des yaourts. Cette date passée, il ne faudrait donc normalement plus manger ces produits. L’équipe de 60 millions de consommateurs a donc pratiqué des tests pour savoir si mettre ces yaourts tout justes périmés à la poubelle était bien fondé.

L’analyse en détail

Les auteurs de l’étude rapportent qu’ils ont analysé les yaourts en quatre temps :

  • date limite de consommation
  • DLC + 1 semaine
  • DLC + 2 semaines
  • DLC + 3 semaines

sur 2 marqueurs de "fraîcheur" : la flore bactérienne et le pH (indice d’acidité).

Verdict : « quels qu’ils soient, les yaourts demeurent de bonne qualité 3 semaines après la DLC ».

Pour être précis, 60 millions de consommateurs indique que « le pH varie très peu et se situe aux alentours de 4,3 à 4,4 en moyenne durant toute l’étude. Bien que l’on observe une très légère acidification des produits, elle serait imperceptible par les consommateurs ».

« La quasi-totalité des produits restent très largement au-dessus de la valeur réglementaire concernant les bactéries lactiques (…) et aucune souche pathologique n’a été retrouvée ».

Selon les études de 60 millions de consommateurs, nous pouvons donc consommer les yaourts dont la DLC est dépassée jusqu’à 3 semaines. Nous souhaitons ajouter une information primordiale : ledit yaourt doit être transporté et stocké dans de bonnes conditions d’hygiène (température de transport, température de stockage, pas de rupture de la chaine du froid, bonne température dans le réfrigérateur, pas de choc des emballages, etc).

Tout va bien, nous avons donc 3 semaines de répit pour consommer le pack de yaourts si tout le monde en a pris grand soin !

Quelques règles de prudence

Ainsi, manger un yaourt périmé de 3 semaines (maximum) ne poserait pas de souci pour notre santé, selon cette étude. Il faut toutefois « éviter de manger un yaourt qui semble altéré, avec un opercule gonflé, une mauvaise odeur ou des traces de moisissure par exemple. »
Les auteurs précisent que « cette étude vaut uniquement pour les yaourts », et non pas pour les desserts lactés tels que les mousses ou crèmes au chocolat, les liégeois, etc.

Alors promis, ne jetez plus vos yaourts si vite.
Bonne dégustation à vous !

Source : 60 millions de consommateurs, 1er juin 2017

Dans la même catégorie

Le 21.06.2019

Le smoothie, allié de votre santé

Zoom sur les smoothies, ces boissons tendances sont aussi belles que bonnes !
Le 06.06.2019

Que fait-on pour mettre notre corps à l’heure d’été ?

L’été approche, et avec lui l'envie de manger plus léger et de remettre nos shorts et nos maillots. Quelle(s) bonne(s) résolution(s) avez-vous pris pour cette période ?
Le 24.04.2019

Avec “De Ferme en Ferme” 2019, (re)découvrez les produits locaux

L’opération “De Ferme en Ferme” c'est la rencontre des amoureux du terroir. On vient en famille rencontrer le voisin agriculteur, découvrir les cultures locales et les animaux de la ferme. Un RDV à ne pas manquer pour mieux connaître l’Agriculture Durable et comprendre le travail des agriculteurs.