Adrea
#BienDansMonAssiette
C'est se sentir chaque jour 
 mieux accompagné
Par Delphine SANTINI
Le 29.03.2018

5 bonnes raisons d’être accro au chocolat

Nous les Français, nous adorons le chocolat : on en mange presque 7 kg par an. Chacun ! Tonus, bonheur, anti-stress… vous lisez le bon article pour (re)découvrir ensemble toutes les bonnes raisons de continuer à déguster sereinement nos 2 carreaux de chocolat noir ;)

Comme ça, vous pourrez expliquer – scientifiquement – à vos enfants pourquoi vous gardez pour vous une partie des œufs de Pâques...

 

Attention, cet article est à croquer. Ce n’est pas une légende urbaine, le chocolat (noir) est VRAIMENT bon pour notre santé et notre moral. Le cacao contient des antioxydants, il éveille, il stimule, il nous rend heureux, et il nous aide même à lutter contre le cholestérol. Qu’on se le dise : cette année, on va se garder sans complexe une partie de la chasse aux œufs de Pâques des enfants !

1. On s’offre une cure de jouvence

en faisant le plein d’antioxydants. Le chocolat contient des molécules (les polyphénols) qui piègent les radicaux libres, les vilains agents responsables du vieillissement cutané. En clair : manger du chocolat réduit les rides. Enfin, plus exactement, il diminue le stress oxydatif des cellules, donc il lutte contre le vieillissement de la peau et même du cerveau. Pour vous donner un ordre d’idée, le chocolat noir contient presque 3 fois plus de polyphénols (0,80%) que le thé vert. Du coup, moi, la question que je me pose c’est : si je me fais un masque au cacao, je rajeunis ?

2. On chasse le cholestérol

à grands coups de carreaux de chocolat ! Saviez-vous que le beurre de cacao (la matière grasse du chocolat, 35% environ) libère dans l’intestin 70% d’acide oléique, qui lutte contre le cholestérol ? Par contre, on abandonne le chocolat au lait qui contient des graisses animales, qui elles, ont tendance à doper le cholestérol. « Au moins une fois par jour, croquez 1 ou 2 carreaux de chocolat noir à 70% minimum. Durée du traitement : tant que vous en avez envie. »  Franchement, qui n’a jamais rêvé de se faire prescrire une telle ordonnance ?

3. On se booste…

aux méthylxanthines. Rassurez-vous, malgré leur nom barbare, ce ne sont pas des drogues, mais des molécules qui font que le chocolat est un tonique. Les effets excitants du café, la douceur en plus ; puisque le cacao contient de la caféine et de la théobromine (1,6%), des substances d'éveil qui stimulent le système nerveux central.

4. On fait fuir la déprime

en prenant en otage une tablette de chocolat. Vous le connaissez, le cliché des comédies romantiques avec ses demoiselles en larmes après un gros chagrin d’amour, qui cherchent le réconfort en engloutissant du chocolat ? Ok, on connaît d’expérience ses propriétés d’antidépresseur… Ça, c’est parce que le chocolat contient du magnésium (2 carreaux = 4% des AJR Apports Journaliers Recommandés). Mais pas que : il contient aussi des molécules de la famille des endorphines – les fameuses molécules du bonheur – comme la phényléthylamine (1,2 mg pour 100 g de chocolat) la sérotonine (0,8 mg) ou la tyramine (1 mg). Tous ces mots compliqués ne servent en fait qu’à vous confirmer que oui, le chocolat noir est bon pour votre moral !

5. On apporte des oligoéléments essentiels à son corps

en faisant le plein de magnésium, phosphore, potassium, cuivre et fer. Parce qu’avec 100 grammes de chocolat noir à 70%, on couvre 20 à 50% de nos AJR ! En clair, on lutte contre les crampes, on fait baisser la tension artérielle et on réduit donc les risques d’accidents vasculaires (1).

Et vous savez quoi, la liste ne s’arrête pas là. Il contient même du fluor. Oui, comme ce qu’il y a dans le dentifrice pour lutter contre les carries. Ironique, non ? Bon, on ne va pas vous encourager à manger 100 grammes = 1 tablette tous les jours. Sinon les effets négatifs seraient bien plus nombreux que les positifs…

Des idées à réaliser à Pâques pour les familles gourmandes

Maintenant, vous avez tous les arguments pour expliquer à quel point le chocolat noir est bon pour votre santé. Alors mettez cette aubaine à profit, et faites des activités de Pâques en famille.

> Atelier fabrication d’œufs au chocolat « maison » avec les enfants

Videz de vrais œufs (que vous aurez au préalable nettoyés) en perçant un trou aux 2 extrémités de la coquille à l’aide d’une aiguille. Soufflez pour récupérer le blanc et le jaune que vous conserverez pour faire une omelette, par exemple. Nettoyez l’intérieur des coquilles vidées, puis scotchez le trou situé au bas de la coquille. Faites fondre du chocolat, que vous pouvez additionner de colorant alimentaire, ou de sucre pétillant. Remplissez l’intérieur de la coquillé évidée de ce chocolat fondu. C’est la partie la plus compliquée : je vous conseille d’agrandir un peu le trou situé sur le haut de la coquille, et d’utiliser une seringue de médicaments pour enfants, si vous n’avez pas d’entonnoir de pâtisserie. Une fois durci, vous pouvez peindre ou colorier ensemble les coquilles de toutes les couleurs. Attention, elles sont poreuses, alors privilégiez les colorants alimentaires.

> Recette de coques en chocolat : la technique du ballon

Je vous propose de suivre ce tutoriel ultra simple et très bien expliqué pour réaliser de jolies coques en chocolat grâce à des ballons de baudruche, qui serviront d’assiettes comestibles et gourmandes pour votre dessert de Pâques. Il ne reste qu’à ajouter ce qu’on veut à l’intérieur ! On opte pour quelque chose de léger qui sera facile à digérer, comme une salade de fruits exotiques frais ? Sinon, on a aussi quelques astuces détox post-repas de Pâques à vous recommander ;)


Sur les 390.000 tonnes de chocolat que les Français consomment par an, les enfants en mangent 8,7 grammes par jour. Soit le double des adultes.

Rétablissons ici une injustice : oui, nous avons le droit de consommer du chocolat (en revanche, c’est déconseillé pour les personnes qui ont du diabète). Oui c’est bon, voire très bon pour notre santé et notre moral. Alors vive le chocolat et Joyeuses Pâques à tous les gourmands !!



Delphine SANTINI


 (1) étude du European Heart Journal ; Symposium Chocolat et Santé, Paris, 22 juin 2010.



Dans la même catégorie

Le 24.04.2019

Avec “De Ferme en Ferme” 2019, (re)découvrez les produits locaux

L’opération “De Ferme en Ferme” c'est la rencontre des amoureux du terroir. On vient en famille rencontrer le voisin agriculteur, découvrir les cultures locales et les animaux de la ferme. Un RDV à ne pas manquer pour mieux connaître l’Agriculture Durable et comprendre le travail des agriculteurs.
Le 22.03.2019

Satiété oui, mais satiété psychologique d’abord ;)

Vous avez remarqué comme certains jours nous avons plus faim que d’autres ? Si on a fait du sport, mais pas seulement. La psychologie intervient AUSSI dans notre assiette et sur notre appétit. C'est ce qu'on appelle la satiété psychologique.
Le 13.12.2018

Les desserts traditionnels de Noël !

Cette année pour Noël, laissez-vous tenter par un autre dessert que notre traditionnelle bûche de Noël, à faire déguster à vos convives ! Mince pie et pudding anglais, cinnamon buns suédois, panettone italien… petit tour d’horizon des desserts de Noël européens.