Adrea
#BienDansMonJob
C'est se sentir chaque jour 
 mieux accompagné
Par Delphine SANTINI
Le 04.01.2018

Top 3 des bonnes résolutions, pour une année sans stress

Comme chaque année, en ce début 2018 on est ultra-motivé et on se fixe des bonnes résolutions qu’on tiendra… probablement quelques jours, tout au mieux ! Alors pour être moins stressé au travail en 2018, on vous propose 3 résolutions simples à suivre et motivantes.

« Il faut toujours viser la lune, car même en cas d’échec on atterrit dans les étoiles » Oscar Wilde

Au chapitre des bonnes résolutions, comme tous les ans, on a tendance à en faire des tonnes, façon liste de courses. Et si cette année, notre bonne résolution c’était de tenir nos résolutions ? Pourquoi ne pas se focaliser seulement sur 2 ou 3 points. On a sélectionné quelques objectifs qui nous paraissent vraiment motivants et surtout RÉALISABLES !

Nos meilleures résolutions 2018, façon “mantra”

Sans surprise, les Français placent en tête de leurs objectifs “maigrir” (38%) ou “faire du sport” (35%), selon la dernière enquête de Toluna menée pour le site Newpharma. Arrêter de fumer, manger de façon plus saine… sont les autres bonnes résolutions 2018 qui sont listées par les sondés, mais aussi, "positiver" plus régulièrement, et “être moins stressé” ! Et parce que #ChaqueJourÊtreBien, c’est aussi prendre soin de soi, nous avons retenus 3 mantras de la carte de voeux d’ADREA pour faire de cette année 2018 une année moins stressante au travail.

1. Arrêtez d’avoir envie, faites-le !

Vous aussi, vous entendez la voix de Johnny ?? Elle nous encourage à nous dépasser, à aller au bout de nos envies, à concrétiser nos rêves. Parce que c’est joli, un rêve, mais ce n’est pas très épanouissant, vous ne trouvez pas ?

Alors dans les bonnes résolutions pour cette année, on ajoute à notre liste de ne pas s’arrêter à ce que l’on aimerait faire, mais bel et bien de se donner les moyens de réaliser les projets que l’on a en tête ! Pour celà, il faut sortir de sa zone de confort. Pourquoi ne pas vous lancer de nouveaux challenges ? Faites le point avec vos responsables, profitez de l’entretien annuel pour demander une formation pour combler vos points faibles ou progresser, etc.

2. C’est en se plantant que l’on peut pousser...

Ça y est, la décision est prise : on va la demander, cette formation (c'est un exemple, hein) pour prendre la parole devant du public. Et c’est formidable, puisque la perspective d’animer des réunions va enfin devenir moins angoissante au travail. Mais, si malgré la formation obtenue et validée, prendre la parole en public demeurait notre “bête noire” ? Et si c’était un échec ?

Eh bien, si c’est un échec, on l’accepte comme tel. Déjà. Sans voir uniquement le côté négatif de l’expérience. On prend du recul, et on rebondit. À ce sujet, saviez-vous que les banques au Canada, refusent de délivrer un crédit à quelqu’un qui veut ouvrir sa propre entreprise… à moins qu’elle n’ait déjà subi un échec professionnel ! Intéressant comme point de vue, non ? En France, on vit mal l’erreur alors que l’accepter diminue le stress. Antoine Riboud, qui a fondé Danone « croit beaucoup à la nécessité d’avoir de temps en temps de sérieux échecs. Ça fait rebondir et ça permet d’aller plus loin ». Chez BlaBlaCar, « Echoue, apprend, réussit » est l’un des 10 concepts d’entreprise affiché sur les murs. Nous aussi, en 2018, on décide d'apprendre de nos erreurs :)

3. Ne comptez pas les jours, mais faites que les jours comptent !

En 2018, ne soyons plus passif•ve. Faisons en sorte que chaque jour soit un jour différent, dont on ait envie de se souvenir (même si c’est pour une petite chose). « Vous pouvez devenir aveugle en voyant chaque jour pareil. Chaque jour est différent, chaque jour apporte un miracle qui lui est propre. C’est juste une question de prêter attention à ce miracle » - Paulo Coelho, romancier.

Et au travail aussi, il est possible de faire de chaque jour un joli moment. Souhaiter la bonne année est un moment traditionnel au bureau : essayons d’avoir un petit mot gentil pour chacun, et de réellement écouter ce que répond la personne. Et le reste de l’année, il ne faudra pas se contenter d’un “Ça va ?” automatique, mais être attentif à la réponse, là aussi. Parce que la vie au travail est tellement plus simple quand on fait de ces collègues des ami•es :)

 

Delphine SANTINI

  

  

Dans la même catégorie

Le 09.05.2019

Manger des fruits au bureau pour stimuler notre cerveau

Le printemps nous donne envie de faire le plein de vitamines et de fruits. Ça tombe bien, ils seraient notre meilleur allié pour stimuler notre cerveau. Alors ne nous privons pas : abusons des fruits au bureau pour nous booster !!
Le 07.03.2019

Faites aboutir votre projet : les confiances de l’entrepreneur

Vous avez un projet qui vous tient à cœur. Mais pour le faire aboutir, avez-vous assez confiance en vous ? En votre projet ? Êtes-vous bien entouré ? Frédérique Bangué, athlète aux JO est passée par là : retrouvez tous ses conseils.
Le 10.01.2019

Réussir l’accueil d’un nouveau collaborateur

L’accueil d’un nouveau collaborateur est une étape du recrutement parfois négligée. Pourtant, le premier jour est bien souvent déterminant pour l’intégration et le reste du parcours en entreprise.