Adrea
#BienDansMaTête
C'est se sentir chaque jour 
 mieux accompagné
Par Cédric MONPEYSSEN
Le 18.04.2019

Avez-vous testé l’auriculothérapie ?

L’auriculothérapie est une médecine française qui repose sur la stimulation de diverses zones du pavillon auriculaire.
L'objectif est de réduire le stress, lutter contre les addictions, stopper les douleurs, etc. Mais comment ça marche ?

 

La première fois que j’ai entendu ce mot, j’ai dû le faire répéter : L'auriculo-quoi ? "L’auriculothérapie, l'acupuncture des oreilles !”...
N’étant pas plus pratiquant d’acupuncture que d’auriculothérapie, j’ai donc mené l’enquête pour comprendre en quoi se faire piquer les oreilles pouvait être thérapeutique !

Les origines de l'auriculothérapie

Du grec therapeia (soigner) et du latin auricula (oreille), l’auriculothérapie est une médecine alternative souvent comparée ou confondue avec l’acupuncture. Pourtant, si cette dernière fait partie de la médecine traditionnelle chinoise, c’est bien en France, à Lyon, dans les années 50, que l’auriculothérapie a vu le jour sous sa forme actuelle ! Cocorico !

Pour la petite histoire, à cette époque, un médecin du nom de Dr Paul NOGIER s'intéressait aux pratiques d’une guérisseuse. Aux dire de ses patients, elle soulageait des douleurs telles que la sciatique en brûlant un point précis de l’oreille. Étrange, me direz-vous. Quoiqu’il en soit, les patients en sortaient miraculeusement guéris ! 

Le docteur commença donc ses recherches sur le pavillon auriculaire et développa une cartographie de l’oreille. Selon lui, l’oreille, par sa forme de fœtus tête en bas, serait en fait une représentation miroir de notre corps. Tout comme dans la médecine traditionnelle chinoise, de nombreux points de liaison avec notre organisme ont alors été définis (à ce jour, il y en a près de 200).

Voilà comment l’auriculomédecine, qu’on appelle aujourd’hui auriculothérapie, est née. Cette discipline a été reconnue et validée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en 1987.

L'auriculothérapie est l'utilisation du pavillon auriculaire à des fins thérapeutiques
Paul NOGIER

En quoi consiste l’auriculothérapie ?

OK, on sait d'où vient la médecine auriculaire, mais comment se déroule une séance d'auriculothérapie et à quoi ça sert ?

On peut faire appel à un auriculothérapeute dans de nombreuses situations. La raison la plus répandue est lorsqu’on ressent des douleurs, par exemple les effets secondaires d’un traitement médical. Mais on s’en sert aussi dans le cadre de thérapies contre les dépendances (radical pour le sevrage tabagique, d’après les avis sur internet), le stress, ainsi que divers troubles biologiques.

Enfin, il existe aussi des techniques d’auriculothérapie pour maigrir, vous avez bien lu ! Cela me paraissait assez étrange, mais en fait l’auriculothérapie va servir à limiter l’envie de manger, ou provoquer un sentiment de satiété par exemple. Une piste intéressante si l'on a du mal à se contraindre à un régime, puisque c’est l'appétit qui est directement réduit. Il peut être intéressant d’en parler lors d’une consultation de diététicien ou nutritionniste, peut-être vous le conseillera-t-il en complément ?

Comment se déroule une séance d’auriculothérapie ?

En règle générale, une séance commence par un entretien. Il sert au praticien à établir un diagnostic et un profil, à partir des antécédents médicaux, des symptômes évoqués par le patient, de son environnement et mode de vie.

Dans un second temps, le praticien localise dans l’oreille la zone sur laquelle travailler. Pour ce faire, il utilise un boîtier semblable à un voltmètre qui permet de mesurer l’influx nerveux. Comme si on mesurait la tension en quelque sorte. Si le point contrôlé n’a pas la valeur attendue, on suppose alors qu’il y a un déséquilibre. À la différence d’un point d’acupuncture, le point de référence utilisé par l’auriculothérapeute n’est pas localisable sur une personne saine. Donc si tout va bien, aucune anomalie ne sera détectable à l’examen de votre oreille !

Ensuite, dans le cadre du traitement, le praticien pourra faire appel à plusieurs techniques d'auriculothérapie :

  • les aiguilles extemporanées, semblables à celles utilisées en acupuncture
  • les aiguilles semi-permanentes (ASP), ou “clous”, qui tombent d’elles même après plusieurs jours.
  • des procédés alternatifs comme l'électrostimulation (impulsions électriques), le massage auriculaire avec un bâtonnet, l’aimant, les fréquences laser et infrarouges, les aiguilles cryogéniques (injection d’azote liquide à l’aide d’un cryopuncteur).
    Ces techniques sont cependant moins répandues.

La durée d’une séance d’auriculothérapie est en moyenne de trente minutes mais en fonction des troubles à traiter elle peut-être plus longue. Une seule séance peut suffire tout comme deux à trois peuvent être nécessaire selon les cas. Les sessions seraient alors espacées d’environ un mois chacune. Par exemple, il n’est pas rare de lire qu’une séance d’auriculothérapie pour arrêter de fumer est suffisante.

Au cours de mon enquête, j’ai également pu lire un témoignage d’une patiente fort intéressant car elle y décrit vraiment les raisons de consulter un auriculothérapeute. Elle y aborde le diagnostic, son expérience avec les aiguilles semi-permanentes et les sensations notamment.

Voilà ! Vous savez tout ce qu’il y a à savoir sur cette médecine !
Et côté finance alors ?

Auriculothérapie et remboursement

Le prix des consultations d’auriculothérapie peut varier entre 50 et 100 euros selon le praticien.
L’Assurance maladie ne prendra pas en charge ces frais, mais certaines complémentaires comme ADRÉA Mutuelle peuvent proposer des forfaits pour la prise en charge des médecines douces.

Pour trouver un praticien : Société française d'auriculothérapie

Et vous, avez-vous testé l’auriculothérapie ?

 

- Cédric MONPEYSSEN

Dans la même catégorie

Le 12.04.2019

Le bénévolat, un engagement parfois difficile, qui permet de « s'éclater chaque jour » !

Le bénévolat, c'est quoi ? Pourquoi devenir bénévole ? Comment ? Je vous explique tout !
Le 05.04.2019

Bien encourager son enfant, 3 formules à éviter

On croit bien faire en hurlant au bord du stade "T'es le meilleur, Kévin", mais ce n'est pas si facile d'encourager nos enfants en les valorisant !
Le 14.03.2019

Faut-il rester à l’heure d’été ou passer à l’heure d’hiver ?

[Mise à jour] Faut-il arrêter de changer d'heure ? La question a enfin été clairement posée par la Commission Européenne, et plus de 2 millions de personnes ont exprimés leur avis. Quels sont les avantages de rester à l’heure d’hiver et ceux de l’heure d’été ?