Adrea
#BienDansMonAssiette
C'est se sentir chaque jour 
 mieux accompagné
Par Veronique SAVARY
Le 06.06.2019

Que fait-on pour mettre notre corps à l’heure d’été ?

Quels sont les bons réflexes à adopter, pour remettre notre corps à l’heure d’été ?
ADREA Mutuelle vous a interrogé sur votre mode de vie alimentaire, et ce qui est important pour vous (et votre assiette). 

 

(Article du 29/05/2018, mis à jour)

Le printemps est – enfin – bien installé et nous rêvons aux vacances d’été qui approchent. Le souci c'est que les reliquats de raclette de cet hiver sont encore visibles... (pour lutter contre le froid, il faut ce qu'il faut !).

Soyons clair, ici, aucune envie de parler de régime ou de méthode miracle pour perdre 10 kgs en 2 mois. Ce que l’on souhaite vous partager; c’est simplement quelques bonnes astuces pour se remettre en accord avec son corps. Objectif : #ChaqueJourÊtreBien dans son corps ET dans sa tête !

Patrick Brothier, président d’ADRÉA Mutuelle
« On note une prise de conscience des Français qui sont prêts à adopter de bons réflexes, faciles à appliquer dans leur alimentation au quotidien (...) Nous nous réjouissons de ces résultats, en phase avec les actions de prévention que nous menons auprès du grand public, pour la promotion de l’activité sportive et de l’équilibre alimentaire »

L’avis des Français sur les bonnes habitudes alimentaires

ADRÉA Mutuelle a interrogé les Français sur leurs bons réflexes alimentaires à l’approche de l’été.

Les résultats de cette enquête (1) indiquent qu'ils plébiscitent un retour aux “fondamentaux”. Ainsi, C Est-ce un effet culturel dû aux émissions de cuisine grand public : Top Chef, Un Repas presque parfait... ou un effet de la méfiance entretenue par les nombreuses crises sanitaires ? Toujours est-il que les Français sont pour préparer eux-mêmes leur repas, et si possible avec des produits sains.

Le cuisiné maison serait de plus en plus prisé, surtout par les actifs. Les Millenials, notamment, sont fans du homemade et de la popotte. On note une vraie différence générationnelle, quand leurs parents, eux, ont grandis avec les plats touts prêts et la consommation de masse (2).

Pour beauoup, il est primordial de réduire sa consommation de produits à forte teneur en sucres et en graisses. Ces pratiques, citées par 35% des personnes interrogées, s'apparentent finalement à du bon sens. Et elles sont bien loin devant les nouvelles modes alimentaires comme la détox ou les régimes vegan, bio ou sans gluten… cités par environ 8 et 7% des sondés.

 

Comment composer une assiette équilibrée ?

Commençons par un point essentiel, qui ne fait pas partie de la composition de nos menus, mais qui nous aide pourtant à mieux digérer et à adopter une bonne hygiène alimentaire : on mange lentement et on prend le temps de mastiquer ! Les diététiciens recommandent même de macher chaque bouchée 12 à 15 fois avant de l'avaler ! En plus d'agir sur la sensation de satiété (la sensation d'avoir assez mangé), cela nous permet aussi d’être moins sujet au coup de fatigue au moment de la digestion.

  • Au petit-déjeuner, on privilégie le "bon gras" : on change les tartines beurre/confiture pour celles avec du beurre de cacahuète (de bonne qualité, sans huile de palme) qui évitent la fringale de 10k. C'est une astuce connue de nombreux sportifs ;)
  • On fait le plein de légumes verts, sans pour autant faire l'impasse sur les féculents car ce sont eux qui nous permettent de tenir jusqu’au repas suivant. On troque le pain blanc, qui fait monter le taux de sucre dans le sang, contre du pain complet qui donne de l’énergie sur une plus longue durée.
  • On n’hésite pas à ajouter des herbes, comme de la menthe poivrée ou du gingembre, qui favorisent la digestion. La cannelle, en plus de parfumer sans sucrer, soigne la flore digestive. On réduit en revanche le sel qui favorise l’hypertension.
  • Pour avoir le ventre plat, on assaisonne et on cuit avec des huiles contenant des oméga 3, comme l'huile d’olive ou l'huile de noix. On consomme du céleri, c’est un excellent diurétique, et on prend des aliments comprenants des probiotiques : yaourts ou autres aliments fermentés, tels le miso ou le chou à choucroute (mais sans les saucisses et le lard fumé, bien entendu !).
  • Pour maintenir notre poids, on n’hésite pas à manger des noix (le matin de préférence), car elles contiennent de “bonnes” graisses, et des oeufs (la leucine, un de ses acides aminés, stabilise le sucre dans le sang).
  • Pour terminer le repas, ou en cas de petit creux, on mise sur les fruits riches en antioxydants : abricots, fraises, framboises, melons… ils ralentissent le processus de vieillissement et sont beaucoup moins caloriques que les desserts industriels et autres entremets. Rappelons-le, il est important de manger 5 fruits et légumes par jour pour un bon équilibre alimentaire.
  • Enfin, on n'oublie pas de s'hydrater tout au long de la journée. Boire permet aussi de garder la ligne ! On peut aromatiser notre eau au jus de citron, avec de l’extrait anisé sans sucre ou de l’extrait de menthe.

Et pour être sûr de manger équilibré toute la semaine, il est possible de préparer tous ses repas à l'avance avec la technique du  “meal prep”.

Prêts pour aborder l’été bien dans son corps et bien dans sa tête ?

Bon appétit !!

 

Véronique SAVARY

  

[1] Enquête ADRÉA Mutuelle réalisée par internet auprès d’un échantillon de 1 000 Français, représentatifs de la population française âgée de 18 ans et plus – février 2018 (Toluna Quicksurveys™).

[2] Étude du Ministère de l’agriculture – juin 2017

  

Dans la même catégorie

Le 21.06.2019

Le smoothie, allié de votre santé

Zoom sur les smoothies, ces boissons tendances sont aussi belles que bonnes !
Le 24.04.2019

Avec “De Ferme en Ferme” 2019, (re)découvrez les produits locaux

L’opération “De Ferme en Ferme” c'est la rencontre des amoureux du terroir. On vient en famille rencontrer le voisin agriculteur, découvrir les cultures locales et les animaux de la ferme. Un RDV à ne pas manquer pour mieux connaître l’Agriculture Durable et comprendre le travail des agriculteurs.
Le 22.03.2019

Satiété oui, mais satiété psychologique d’abord ;)

Vous avez remarqué comme certains jours nous avons plus faim que d’autres ? Si on a fait du sport, mais pas seulement. La psychologie intervient AUSSI dans notre assiette et sur notre appétit. C'est ce qu'on appelle la satiété psychologique.