Adrea
#BienDansMaTête
C'est se sentir chaque jour 
 mieux accompagné
Par Veronique SAVARY
Le 23.11.2018

L’hiver, comme la nature, passons en mode “ralenti”

Maintenant à l'heure d'hiver, les températures sont devenues plus fraîches et les journées plus courtes. Nous ressentons ce besoin de paresser et de dormir… Comme la nature, mettons notre corps en mode “ralenti” : prenons le temps de nous poser et de souffler.

Depuis le changement d’heure, vous sentez cette baisse d’énergie et ce besoin de passer des moments “cocooning” ? Rien de bien grave rassurez-vous, notre corps perçoit le changement de saison et s’y adapte tout naturellement.

Pourquoi ce besoin d’hiberner ou d’hiverner ?

Alors que nous pensions ne plus être sujets à l’hibernation, nous nous rendons compte que nous sommes finalement comme les autres mammifères avec ce besoin primaire toujours présent chez l’Homme.

Claude Gronfier, chercheur à l’INSERM au département de chronobiologie nous indique que nous serions plus comme l’ours à hiverner et non complètement hiberner. La nuance est de taille : à l’inverse de la marmotte qui se met en sommeil jusqu’au printemps, l’ours conserve une activité, même si elle est bien plus restreinte qu’à la belle saison.

Selon notre personnalité, ce besoin se révélera par une envie de rester chez-soi, de dormir plus longtemps, de rester davantage au lit et/ou par une baisse de moral. On parle régulièrement de la dépression hivernale.

Il existe plusieurs raisons à ce besoin d’hiverner, mais les plus largement connues et reconnues sont la baisse de luminosité, suivi de la baisse des températures. Il faut l’avouer le temps est également souvent moins propice à l’envie de bouger et de se balader.

Résultat de ce manque de lumière notamment, notre corps sécrète moins de mélatonine en journée. Le jour, nous avons donc envie de dormir et le soir le corps n’ayant pas eu sa “dose” nécessaire, les indicateurs nous signalant d’aller nous coucher sont moins perceptibles et notre sommeil est moins réparateur. Le matin nous nous réveillons donc fatigués avec une grande envie de rester sous la couette. Bref nous sommes fatigués à longueur de temps.

La période étant moins favorable à la détente, le stress à tendance à monter d’un niveau chez certains d’entre nous. En effet, les journées stressantes de la semaine, sont moins compensées par des temps à l’extérieur le midi ou le soir et le weekend nous avons doublement besoin de dormir pour évacuer ce stress.

Avec les températures plus fraîches nous avons tendance à vouloir augmenter le chauffage pour être bien chez-soi et souvent nous le mettons de quelques degrés en trop par rapport à notre réel besoin… ce qui accentue notre fatigue, notre envie de dormir et qui favorise le développement des microbes.

Comment souffler et bien dormir pour un hiver au top ?

Bonne nouvelle, ce besoin d’hiverner est bon pour notre corps et notre tête, alors ne nous privons pas !! Le soir notamment, n’hésitons pas à nous coucher plus tôt. Lorsque nous ressentons le moment où la fatigue pointe, courons au lit pour ne pas louper le train du sommeil… Toutefois, les professionnels nous invitent à ne pas “tomber” dans l’excès de sommeil, car passé notre quota nécessaire, il devient plus perturbé et moins bénéfique. Écoutons notre corps et sachons décrypter les messages qu’il nous envoie. Le besoin de sommeil est différent d’une personne à l’autre.

En termes de rythme, idéalement il nous faudrait conserver le même la semaine et le weekend. Argh, dur, dur… Résultat, il faudrait que nous nous couchions sensiblement à la même heure en oubliant les grasses matinées du week-end… Bon, si vous avez des jeunes enfants, ça devient moins compliqué, le réveil matin est toujours là ;)

Avec ce mauvais temps, nous avons tendance à nous réconforter en prenant des plats riches... eh oui, la bonne raclette d’hiver nous l’apprécions surtout le soir… Et bien là, désolée ce n’est pas une bonne idée. Il faut éviter de manger trop lourd le soir pour bénéficier d’une nuit réellement réparatrice.

En clair, pour un sommeil efficace, favorisons :

  • La lumière en journée (quand le soleil est encore là) :

Essayons de sortir notamment à l’heure du déjeuner pour que notre corps capte les rayons du soleil, même s’ils sont cachés derrière les nuages.

  • Une température constante

Évitons de surchauffer notre bureau, notre voiture, notre domicile et notamment notre chambre.

  • Une nourriture équilibrée

La raclette, la tartiflette et les burgers ne font pas partie des plats équilibrés ;). Privilégions les fruits et légumes de saison.

  • Le contact

Évitons de nous enfermer seul chez nous sous prétexte qu’il ne fait pas beau, qu’il fait nuit et que nous sommes fatigués. Voir les amis et la famille (si nous nous entendons bien) c’est bon pour le moral… et par conséquent le sommeil de qualité. Sans pour autant faire la fête jusqu’au milieu de la nuit...

  • Le plaisir

Pratiquons des activités qui nous plaisent et prenons soin de nous : shopping, spa, cinéma… Bref se faire plaisir.

  • L’activité

Tâchons de rester actif et dynamique en journée pour ralentir au moment de nous préparer à nous coucher. Attention, on ne parle pas de faire une rando quotidienne, mais rester dans le canapé n’est pas la bonne solution non plus.

  • Le rituel du coucher

Comme les enfants, nous avons besoin de notre rituel avant de dormir. Idéalement un moment calme de lecture pour bien nous préparer au sommeil. Évitons les écrans et leur lumière bleue connue comme étant néfaste et peu propice au sommeil.

Vous voilà prêt pour ra-len-tir le mouvement ?
Alors je vous souhaite un très bon hiver.


Véronique SAVARY

Dans la même catégorie

Le 05.07.2019

Le gribouillage comme art thérapie : le doodling

Dès que vous êtes au téléphone, vous gribouillez systématiquement tous les bouts de papiers qui sont à votre portée ? Sans le savoir vous "doodlez" et enregistrez plein d'informations !
Le 29.05.2019

Je suis une mère courage, une mère coupable…

Comment aider son enfant à être heureux ? Épanoui ? Et si vous commenciez par vous faire confiance et que vous arrêtiez de vous rendre coupable ?
Le 18.04.2019

Avez-vous testé l’auriculothérapie ?

Maigrir, arrêter de fumer, relâcher la pression : les bienfaits de l’auriculothérapie sont nombreux. On vous dit tout sur cette médecine.