Adrea
#BienDansMonCorps
C'est se sentir chaque jour 
 mieux accompagné
Par Team #ChaqueJourÊtreBien
Le 28.03.2019

Être une fille à la salle de muscu : 3 conseils pour ne plus avoir peur

Direction la salle de sport pour se défouler après une longue journée au bureau. Mais affronter les regards des inconnus
sur votre corps vous bloque ? On a toutes dû franchir le cap : voilà nos astuces !

 

En plein essor, les salles de sport voient leur fréquentation augmenter de jour en jour, et notamment par le public féminin. Eh oui Mesdames, n’ayez plus peur de vous confronter aux haltères, à la sueur et aux machines de musculation.

Avant de vous lancer, je vous invite à lire ces 3 conseils pour oser aller à la salle de sport sans appréhension.

1. Trouver la salle de sport qui me correspond

Il n’est pas toujours facile de pénétrer dans un monde totalement inconnu, principalement quand ce monde-là est surtout fréquenté par la gente masculine. Il est important de trouver une salle de musculation dans laquelle vous vous sentirez à l’aise, et apte à faire vos trainings en toute sérénité. 

N'hésitez pas à profiter de la séance d'essai gratuite à la salle de muscu. Presque toutes les salles permettent au futur adhérent d'essayer sans frais 1 ou 2 cours, voire de bénéficier d'un bilan avec un coach sportif gratuit.

Nous vous conseillons d’en tester plusieurs, afin de trouver la salle de musculation qui vous conviendra le mieux. Les équipements et les offres diffèrent. Il est indispensable de trouver la salle qui correspondra le plus à vos besoins en terme de services : cours collectifs, coaching, équipements et tarifs.

Ne négligez pas les aspects pratiques et les horaires d’ouverture pour choisir la salle qui vous convient. Combien de temps vous faudra-t-il pour aller à la salle ? Irez-vous à pied ? en vélo ? en voiture ? Combien de temps celà va vous prendre avec les bouchons de la pause de midi ? Le soir, la salle est-elle ouverte tard ? L’abonnement est-il mensuel, semestriel ? Pouvez-vous accéder à d’autres salles du réseau ou reporter un  mois si vous êtes malade ?

Je n'ose pas aller dans la zone musculation !

2. Travailler sa confiance en soi

Une fois la salle choisie et la motivation à son paroxysme, il faut affronter ses peurs, comme j’ai eu à le faire moi aussi.

Il existe de nombreux témoignages sur ces femmes impressionnées par la zone où il y a les machines de musculation. Prenez le temps d’observer les différentes ambiances des salles de sport que vous testerez. Personnellement, je fuis les salles où il y a des miroirs de partout ! 

En rentrant la première fois dans la salle de fitness, mon premier réflexe a été l’observation.

Des filles en brassière aux ventres plats, qui manient les machines de musculation avec facilité, des garçons aux muscles saillants qui se baladent avec assurance.

Attendez, mais ne serait-ce pas un bourrelet que je vois sur le ventre de mon voisin ? Et un peu de cellulite, là, sur les fesses de ma voisine ? Mais bien sûr que si !! Et c'est normal, tout le monde vient pour travailler son corps, faire de l'exercice et se sentir mieux. Comme vous, finalement ;)

L’important est de ne pas se focaliser sur les autres, mais sur soi. On respire un bon coup, et on grimpe sur son vélo. Pour se décrocher de cet environnement qui peut parfois être source de stress, je vous conseille de rester concentré sur vous-même.

Pour y parvenir, personnellement, je me remets en tête mes objectifs premiers : je suis là pour me détendre, me défouler, et oublier les petits maux de la journée. Je prends mes écouteurs, je mets ma musique préférée et je commence ma séance.

Privilégiez une tenue dans laquelle vous vous sentez à l’aise. N’oubliez pas une serviette, une bouteille d’eau. Eh hop, on garde la tête haute ! Tout le monde a le droit de commencer.

Ayez en tête les exercices que vous allez réaliser. Cela vous évitera de tourner dans la salle, et d’hésiter entre chaque machines. Pour ça, allez voir votre coach pour qu’il vous donne un programme adapté.

3. Faire un suivi régulier de son travail

Les coachs sportifs sont là pour vous accompagner. C’est leur rôle premier : vous montrer comment bien utiliser les machines, comment les régler selon les exercices qu’ils vous conseillent de faire, choisir celles qui sont les plus adaptées à votre morphologie. Bref, progresser dans de bonnes conditions. Cependant leurs disponibilités n’est pas la même dans toutes les structures.

Demandez dès l’inscription si vous pouvez bénéficier d’un entraîneur qui va vous coacher régulièrement, ou si vous devrez vous contenter de vous corriger seul, grâce à l’application mobile de la salle de sport. Vous serez peut-être plus à l’aise dans une salle qui utilise des applis et non des caochs ? C’est très personnel comme choix. 

Les coachs sont à l’écoute, vous aident à atteindre vos objectifs et répondent à tous vos questionnements.

Je vous conseille de demander un programme d’entraînement personnalisé, réalisé selon vos besoins, qui est généralement modifié tous les 3 ou 4 mois. Il est important de ne pas réaliser toujours les mêmes trainings, car le corps s’habitue, et doit être confronté à des changements d’exercices afin de progresser plus rapidement.

Si vous souhaitez aller plus loin qu'un simple entretien physique et obtenir des résultats plus visibles, il faudra faire 3 séances par semaine. C'est ce que les entraîneurs sportifs recommandent comme rythme d'entraînement pour vous atteindre vos objectifs.

Une fois sa séance du jour terminée, on a toutes envie de filer au plus vite aux vestiaires ! Mais c’est une erreur, il est nécessaire de prendre 5 minutes supplémentaires pour réaliser des étirements à la fin de chaque séance. 

Les étirements ont de multiples bienfaits sur le corps : 

  • Amélioration de la souplesse (pour bien travailler la souplesse, renseignez-vous sur le Pilates)
  • Mobilité articulaire
  • Relâchement des tensions musculaires 

Je vous conseille de vous renseigner davantage sur les différents types d’étirements, pour trouver les plus adaptés pour vous. 

 

Alors les filles ? Prêtes à aller se remettre en forme à la salle de sport ? 

 

 
Manon BRUNET, de la Team ADREA 

Dans la même catégorie

Le 30.08.2019

Pour la rentrée, je trouve avec mon enfant le sport qui lui plaira !!

C’est la rentrée : comment inscrire notre enfant à une activité sportive qu'il suivra et appréciera toute l’année ?
Le 27.08.2019

Prenez un bol d’air avec le char à voile

Je vous partage mon expérience avec cette activité "dans le vent" : le char à voile. Testé et approuvé pour vous cet été !
Le 17.05.2019

À pieds vaillants, rien d’impossible !

Vous avez du mal à supporter vos talons hauts ? Vous avez mal au dos ? Consulter un pédicure-podologue peut vous aider.