Adrea
#BienDansMaTête
C'est se sentir chaque jour 
 mieux accompagné
Par Veronique SAVARY
Le 06.04.2018

Les bienfaits du jardinage sur le moral

Le printemps est de retour, et avec lui, notre irrésistible envie d'aller "gratouiller la terre pour rendre à notre jardin ou notre petit extérieur un certain esthétique. Après quelques temps passé à jardiner, vous avez déjà remarqué que l’on se sent mieux ? Mieux, parce que nous avons rendu notre environnement quotidien plus coquet. Mais avez-vous aussi noté un petit plus ? Notre moral est regonflé, plus que lorsque nous avons fini une tâche ménagère par exemple… Eh oui, c’est prouvé, le jardinage est aussi très bon pour le moral. Regardons ensemble ses bienfaits sur notre santé mentale.

Dès le mois de mars, ça y est, pour toutes les régions de France, les bourgeons reviennent et nous pouvons retourner au jardin pour le cultiver et nous ressourcer. La bonne nouvelle est qu’une demie heure par semaine suffit pour observer les bénéfices de cette activité sur notre moral.

Jardiner, c’est profiter d’être en plein air

Que nous ayons de grands extérieurs ou simplement un petit coin pour quelques plantes, cette activité nous permet de passer du temps dehors et ainsi de profiter des rayons du soleil pour bénéficier d’une bonne dose de vitamine D et respirer l’air frais. Rien de mieux pour se détendre et procurer un sentiment de bien-être. Pas le temps de s’y mettre réellement en semaine ? Un simple petit tour de jardin pour voir si nos plantations poussent bien est déjà très bénéfique. C’est aussi bon qu'une belle balade en forêt.

Le jardinage, une activité « déstresse »

Le jardinage augmente la production d’hormones du bonheur (sérotonine) et influe ainsi directement sur notre bien-être : calme, estime de soi, valorisation. C’est certain, le jardinage est une vraie activité détente. Après une journée de travail par exemple, prendre un moment au calme (même quelques minutes) pour s’occuper un peu de son jardin permet de passer une meilleure soirée. Il a été scientifiquement prouvé que les personnes ayant la main verte sont moins victimes de surpoids ou de dépression. Et la bonne nouvelle c’est que 30 minutes par semaine suffisent pour développer ce sentiment de bien-être.

C’est aussi un très bon moyen d’apprendre la patience et la persévérance car chaque pousse ne se développera pas toujours aussi bien que ce que nous avions imaginé.

Plus on jardine, plus nous sommes inspirés, plus nous développons notre créativité. Car, oui, le jardinage est aussi un loisir créatif et procure une baisse du stress tout comme le coloriage.

 

Jardiner avec ses enfants pour passer un moment en famille

Le jardinage est une activité qui peut aussi être pratiquée en famille, avec nos enfants. C’est l’occasion de passer du temps ensemble et ainsi de resserrer les liens familiaux. C’est également le moment pour leur faire découvrir ou leur faire prendre conscience des cycles de la vie.

C’est également une bonne astuce pour faire manger plus de fruits et légumes à nos chères têtes blondes. Si nous choisissons avec eux quelques fruits et légumes à cultiver, ils seront certainement beaucoup plus enclins à les consommer. Et par extension, le fait de s’occuper de ces plantes leur permettra de prendre conscience qu’il faut faire attention à la nature et à notre fonctionnement en général.

Le potager : le plaisir de consommer sa propre culture

Le fait de cultiver ses propres fruits et/ou légumes engendre une satisfaction personnelle. Eh oui, voir les jeunes pousses grandir et pouvoir ensuite en profiter dans notre assiette, représente une belle réussite et une réelle source de bonne humeur. Ceci nous permet de consommer des produits totalement bio avec plus de goût et, d’une manière générale, de meilleure qualité (plus riches en nutriments de qualité, minéraux, vitamines et antioxydants) pour ainsi rester en bonne santé et #ChaqueJourÊtreBien. Saviez-vous par exemple, que 48 heures après la cueillette, le brocoli a déjà perdu la moitié de sa vitamine C ?

Manger ses propres produits cultivés, c’est bon pour nos papilles, pour notre corps et par conséquent, pour notre moral … alors ne nous en privons pas.

Pour un potager, pas besoin d’un grand extérieur, ça fonctionne très bien sur une terrasse, un balcon même s’il est petit, voire un bord de fenêtre avec simplement quelques pots. On n’hésite pas à recourir à la culture “en hauteur” qui évite de se casser le dos et permet de gagner de l’espace au sol.

Un autre avantage du potager est son côté écolo, car plus d’un quart de nos déchets sont de nature organique et permettront de faire un compost 100% naturel, et ce gratuitement !

L’hortithérapie, vous connaissez ?

Ce terme désigne la mise en avant des bienfaits de l’horticulture. Les hôpitaux sont régulièrement avec des espaces verts car la simple présence de plantes s’avère reposante et contribue au bien-être des malades. Le jardinage a même été utilisé pour aider à soigner des patients autistes, victimes de dépression grave ou de la maladie d’Alzheimer. Ceux-ci devaient s’occuper de leur carré de jardin. Au fil des semaines, la fréquence des troubles s'est notablement réduite grâce au maintien des sens en éveil.

Le jardinage représente également bien des avantages pour les personnes âgées. Il permet de conserver une certaine activité physique et ainsi d’améliorer sa force, son endurance et réduire les risques d'ostéoporose.

En prenant soin de nos plantes nous prenons également soin de nous. En effet, au-delà du facteur destressant de cette activité, il est prouvé qu’elle stimule les sens et améliore la mémoire et le travail cérébral (nom des plantes, conditions de plantation et d’entretien…). Au contact des plantes, notre vue, notre odorat et notre toucher sont sollicités. Le fait d’aménager le terrain, patienter et même risquer d’être frustré agit de manière positive sur nos fonctions cognitives. De nombreuses associations se sont développées autour du jardinage, ainsi partager ses expériences et se donner l’occasion de tisser de nouveaux liens sociaux permet de retrouver confiance en soi et un vrai équilibre sur notre moral.

Alors on y va, tous au jardin !

Partagez vos expériences de jardinage sur nos réseaux sociaux.


Véronique SAVARY

 

Dans la même catégorie

Le 05.07.2019

Le gribouillage comme art thérapie : le doodling

Dès que vous êtes au téléphone, vous gribouillez systématiquement tous les bouts de papiers qui sont à votre portée ? Sans le savoir vous "doodlez" et enregistrez plein d'informations !
Le 29.05.2019

Je suis une mère courage, une mère coupable…

Comment aider son enfant à être heureux ? Épanoui ? Et si vous commenciez par vous faire confiance et que vous arrêtiez de vous rendre coupable ?
Le 18.04.2019

Avez-vous testé l’auriculothérapie ?

Maigrir, arrêter de fumer, relâcher la pression : les bienfaits de l’auriculothérapie sont nombreux. On vous dit tout sur cette médecine.