Adrea
#BienDansMaTête
C'est se sentir chaque jour 
 mieux accompagné
Par Veronique SAVARY
Le 21.12.2017

Les 5 meilleures astuces pour passer l’hiver au top

Et voilà l’hiver est là avec ses journées courtes, son manque de soleil, le froid et l’humidité qui pénètrent, le retour des rhumes à répétition. Je ne sais pas vous, mais cette période me donne envie d’hiberner pour ne refaire surface qu’à l’arrivée du printemps… Cette année, j’ai décidé d’essayer de faire autrement afin de profiter aussi de cette période de l’année qui a certainement quelques aspects positifs… Vous me suivez pour voir comment on peut tâcher de faire face à ce blues hivernal ?

En cherchant à droite et à gauche j’ai trouvé des dizaines et des dizaines de conseils permettant d’affronter et de passer l’hiver en gardant la santé et le moral. J’en ai retenu 5, que je vous partage.

1. La luminothérapie, c’est bon pour mon corps et ma tête

L’été est déjà loin, nous accusons le changement d’heure et le manque de lumière. Nous partons au travail il faut encore nuit, nous rentrons à la maison il fait déjà nuit. Et dans la journée, pour la plupart d’entre nous, nous sommes au bureau donc nous ne voyons pas trop le jour et les rayons du soleil sont bien souvent cachés sous une chape de nuages… Bref nous manquons définitivement de lumière et notre moral en prend un coup. Alors, premier truc, on regarde la météo et dès que le soleil est de sortie, on se prévoit une balade pour capter les quelques rayons. C’est le moment de tenter un bon bain de forêt. Je vous assure, le bénéfice est garanti. De même, tout en restant chez soi, on ouvre les rideaux en grand pour faire entrer la lumière au maximum dans chacune de nos pièces.

Si la grisaille persiste et que le moral est toujours en berne cette année, pourquoi ne pas tenter une cure de luminothérapie (ou photothérapie ). Et oui, il est prouvé qu’exposer nos yeux à une lumière d’intensité et de spectre lumineux spécifique proche de la lumière procure de réels effets positifs. Pour ceci, il est préférable de choisir une lampe de luminothérapie grand format (minimum 74 cm² de surface) diffusant une lumière blanche. À l’inverse des cabines d’UV elle ne contient ni ultraviolets ni infra-rouges et n’a donc aucun effet néfaste sur la peau. Elle peut être utilisée une demi-heure à une heure quotidiennement, de préférence le matin (avant 9 h). Cette lampe permet de réguler le taux de sérotonine qui agit sur notre humeur. Elle joue également sur la sécrétion de mélatonine, encore appelée "hormones du soleil", qui permet de rééquilibrer notre horloge biologique et qui régule notre appétit. Inutile de fixer cette source lumineuse sans rien faire, on peut tout à fait continuer à lire, être au téléphone ou en train de travailler, tout pendant que la lampe de luminothérapie reste dans notre champ de vision.

Il est toutefois recommandé, de prendre l’avis de notre médecin ou de notre pharmacien afin de déterminer ensemble la durée et l’intensité nécessaires.

2. Des huiles essentielles pour se prémunir des maux de l’hiver

L’aromathérapie, c’est-à-dire l’utilisation des huiles essentielles, peut être utilisée en curatif pour éliminer les microbes ou en préventif afin d’améliorer notre immunité car elles stimulent notre corps et nous apportent de l’énergie.

Grâce à un diffuseur ou simplement en mettant quelques gouttes sur un galet ou un mouchoir en tissu, les huiles essentielles représentent une manière naturelle pour éloigner les maux hivernaux. Il nous est conseillé d’alterner les huiles afin de nous apporter des bienfaits différents chaque jour. L’avantage, c’est qu’en plus de renforcer nos défenses naturelles, elles parfument notre intérieur. Pour s’immuniser contre le rhume on peut mettre quelques gouttes d’un mélange d’huiles essentielles de lavande, pin, menthe et thym à respirer plusieurs fois par jour.

Les huiles essentielles peuvent également être utilisées pour des massages ou en buvant quelques gouttes, mais pour cette pratique, les conseils d’un professionnel sont nécessaires et ce d’autant plus pour les jeunes enfants, les futures mamans et les personnes âgées.

3. Se motiver pour un peu d’activité physique !

Bien sûr, la tentation de rester sous la couette à regarder un bon film - ou un mauvais - est grande quand il fait nuit et froid dehors, mais pour nous motiver il faut savoir, qu’en plus de nous donner bonne conscience, après ou avant la super raclette du weekend, l’activité physique a plein de vertus. Lesquelles me dites-vous ? Et bien elle libère des endorphines qui chassent la baisse de moral et permet de lutter contre les infections hivernales (rhume, fièvre, toux…) car se bouger contribue à renforcer notre système immunitaire. De plus, une séance de sport nous permet de mieux dormir.

La marche matinale devrait être un réflexe quotidien. L’air frais permet de démarrer la journée du bon pied et d’améliorer notre état de santé. Rappelons-nous que la pratique de l’activité physique doit se faire de manière régulière pour observer un réel effet positif. Mais rassurez-vous, nous ne sommes pas obligés d’aller faire du vélo ou du running alors qu’il pleut ou qu’il gèle dehors…du sport en salle est également très bon pour la santé. J’aime bien bouger mais je ne suis pas "maso"…

Et si nous sommes motivés pour se mettre en maillot de bain après nos longueurs, bien des piscines offrent également un espace bien-être avec hammam et sauna… belle récompense après l’effort !

Alors je vous ai convaincu, on va se bouger un peu avant le weekend prochain ? Attention, je disais bien : "bouger un peu", car faire du sport de manière trop intensive l’hiver risque au contraire d’affaiblir notre corps et nos défenses immunitaires. Donc conclusion on se motive pour pratiquer une activité physique régulière mais on ne force pas trop.

4. Casser les habitudes et se faire plaisir, rien de tel pour nous remonter le moral !

Pour rompre la monotonie je vous propose d’essayer de changer nos petites habitudes en variant nos lieux de balades, nos sorties, notre shopping… On court tous un peu partout, toute l’année, alors accordons nous une pause. Pourquoi pas un ciné-resto pour nous changer les idées, mais choisissons un film qui nous remonte le moral, on évite d’enfoncer le clou…
On n’hésite pas à s’offrir un peu de détente juste pour soi : un moment spa ou tout simplement un bon bain chaud avec de la musique, quelques bougies et des huiles essentielles. Un vrai temps pour nous, et pour nous retrouver
On revisite notre déco, les fêtes de fin d’année sont l’occasion de mettre de la couleur et des paillettes dans notre quotidien alors n’hésitons pas. Et plutôt que de disposer, comme à chaque fois, les mêmes décorations au même emplacement on essaie un agencement un peu différent histoire d’avoir l’impression de changer sans racheter toute la panoplie. On peut aussi acheter juste deux ou trois éléments pour rafraîchir la déco qui date un peu…

Autre astuce : pensons à réserver nos vacances pour cet été, plutôt que de s’en occuper en catastrophe en avril prochain. Ça nous fait changer d’air rien que d’y penser et de feuilleter les brochures et les guides de notre prochaine destination !! Évasion mentale assurée !!

Le moral est toujours dans les chaussettes ? Et si on se lançait un challenge : se mettre à une nouvelle activité qui nous tente depuis un moment (cuisine, peinture, yoga, instrument de musique, gym suédoise…), s’inscrire à une compétition sportive, faire quelques travaux dans une pièce qui reste en attente depuis un moment… et on n’hésite pas à en parler autour de nous pour éviter d’abandonner en cours de route.

5. Charger nos assiettes en vitamines pour un hiver plein de peps

Oublions les compléments alimentaires, déconseillés par les médecins et misons sur le cocktail de vitamines VIP : A, B, C et E étant de puissants antioxydants il n’y a rien de mieux pour bien passer l’hiver. Alors jetons-nous sur les fruits de saison : les clémentines, les pamplemousses, les kiwis, les bananes et tous les fruits à chair orange chargés en bêta carotène donnant la vitamine A : kaki ou autre mangue. Le raisin, oui pour quelques grains car il contient également des antioxydants, mais ce fruit étant chargé en sucre, il ne faut pas en abuser.
Prenons de bonnes résolutions (même avant le début de la nouvelle année, c’est possible) : il est important de commencer la journée par un vrai petit déjeuner afin d’éviter la fringale du milieu de matinée. Si vous avez un blender, je vous recommande de mixer un kiwi et une banane avec un peu de lait, un vrai régal !

Pour le déjeuner et le dîner, c’est la saison des plats riches pour affronter les frimas et se réconforter mais pas trop copieux pour éviter de "sursolliciter" notre organisme et perturber notre cycle de sommeil. Privilégions les plats chauds, pour nous réchauffer et n’hésitons pas à ajouter des épices et des herbes aromatiques car elles sont pleines de vitamines et d’antioxydants. Nous oublions souvent les crudités l’hiver, à tort car elles sont riches en nutriments, il nous est conseillé d’allier un légume coloré et un légume vert (ex : courgettes + carottes ; betteraves + persil).

Le cocktail bonne forme chargé en oligo-éléments et vitamines pour booster nos défenses immunitaires :

  • fruits et légumes
  • céréales complètes
  • viande et poisson

Et les coquillages, les huîtres, les germes de blé vont nous apporter du zinc, pour nous aider également à renforcer nos défenses immunitaires.

N’hésitons pas à mettre de l’ail et de l’oignon dans nos plats car ce sont de vrais antibiotiques "verts". Pour cuire nos aliments, bonne nouvelle, nous pouvons continuer avec l’huile ou le beurre, riches en vitamine E, ils contribuent à la synthèse des globules rouges.

N’oublions pas de boire beaucoup - je ne vous parle pas d’alcool évidemment ;) – au choix eau plate ou gazeuse afin de bien hydrater notre organisme.

Lorsqu’il fait gris et froid, rien de tel que de concocter un bon repas à déguster en famille et/ou entre amis pour passer un bon moment. Préférons les produits du marché aux ingrédients qui ont voyagé longtemps et perdu une bonne partie de leurs apports nutritionnels. En effet avec des produits de qualité, au-delà du goût qui n’est vraiment pas le même, nous apportent plus d’énergie. Pour reprendre l’expression d’une de mes collègues : bien manger (en termes de qualité) c’est la vie !

Une petite faim entre 2 repas : plutôt que de se jeter sur les viennoiseries, privilégions les fruits (frais ou secs) accompagnés d’un laitage. Pour les plus gourmands, nous pouvons ajouter deux carrés de chocolat noir, c’est plein de magnésium.

Je vous invite également à aller faire un tour sur l’article au sujet de la superfood et des supers-aliments pour vous donner plein d’idées pour booster vos menus.
 
C’est décidé l’hiver 2017-2018 sera bon et beau au moins dans nos têtes !
 
Véronique SAVARY

Dans la même catégorie

Le 14.08.2019

Pourquoi créer mon carnet de voyages a été ma meilleure idée créative ?

Vous aimez les travaux manuels et vous aimeriez redonner vie à vos souvenirs de vos vacances ? Pourquoi ne pas commencer un carnet de voyage ?
Le 05.07.2019

Le gribouillage comme art thérapie : le doodling

Dès que vous êtes au téléphone, vous gribouillez systématiquement tous les bouts de papiers qui sont à votre portée ? Sans le savoir vous "doodlez" et enregistrez plein d'informations !
Le 29.05.2019

Je suis une mère courage, une mère coupable…

Comment aider son enfant à être heureux ? Épanoui ? Et si vous commenciez par vous faire confiance et que vous arrêtiez de vous rendre coupable ?